Loading
Sep 13, 2015

Thibaud Fradin

Foot truck

Thibaud Fradin, c’est une vie de skate. Dessus, pro pour Cliché à 25 ans, à côté, les shops Milk puis Click, mais toujours dans le sens de la marche.

Le jeune papa de 38 ans, dont 27 montés sur roulettes, a tellement « la tête dans le guidon » qu’il passe juste en speed sur Facebook. Anthony Boudard, skateur noceur et pensionnaire de la team Click, nous donnera le 06 du boss des deux boutiques nantaises. Une fois le rendez-vous calé, celui qui a commencé à skater à la fin des années 80 à la Médiathèque Jacques Demy, se révèlera très disponible pour multiplier les allers-retours entre une culture skate que Fradin connaît sur le bout de ses tricks et le business qu’il pratique depuis l’ouverture de Milk il y a 10 ans. « Lorsque je suis passé pro à 25 ans chez Cliché, ma mère, qui est comptable, m’a quand même dit de penser à mon avenir ». Ni une, ni deux, ce dernier prend logiquement la forme d’un shop. Pourtant, il y a 10 ans, il fallait en avoir pour se lancer dans le game. « A cette époque-là, on arrivait dans le creux de la vague ». Entendez par là que les Vans Original ne se vendaient pas par kilo à travers le monde et que la planète skate ne connaissait pas le sens du mot vernissage.
Même si le garçon était légitime à passer derrière le comptoir, Thibaud Fradin a du faire chauffer son carnet d’adresses pour remplir la vitrine. « Au début, on ne trouvait que les produits de mes sponsors dont Emerica. Je connaissais tous les mecs, mais aucun ne voulait m’ouvrir de comptes. J’avais peur d’être dans la merde ». Un contact plus tard, il se retrouve au bout du fil avec quelqu’un de chez Nike Trends. « Il me parle d’Air Max, de Jordan… J’avais cette culture-là, mais mon entourage était à fond là-dedans ». C’était parti ! « C’est ainsi que Milk est devenu ce qu’il est aujourd’hui ». C’est-à-dire une place forte de la culture sneakers. Rapidement, les paires de basket bouffe les planches. Click nait donc de cette nécessité de pousser les murs et surtout de cette volonté de ne pas renier la planche tout en « poussant les gars du coin ». Aujourd’hui, ils sont huit à bénéficier d’un sponsoring Click et défendre aux quatre coins du monde ou en bas de chez eux la vision de Thibaud : « le skate, c’est la rue ! Tout part de là et ça restera le truc le plus important ». Le reste, ce n’est que du business. L’essentiel pour Thibaud Fradin est forcément ailleurs, pas loin du bitume.

Le 9 septembre 2015

Par Arnaud Bénureau
Photo Gregg Bréhin

Milk Store Party – smells, sounds, tastes and textures – 10 years anniversary.
Exhibition / skates / Concerts / Sneakers
Du 11 au 20 septembre à Pol’N, Nantes.

Share on FacebookTweet about this on Twitter